Etude du transfert des éléments traces métalliques (Al, Cd, Cu, Pb, Se et Zn) dans une chaîne alimentaire d'une zone minière de la région de Marrakech Maroc

Par : Barkouch Yassir

Document archivé le : 03/04/2009

Comme toute industrie extractive, l'exploitation des ressources minérales (extraction et valorisation) dans la région du Haouz Marrakech, a pu générer à tous les stades un certain nombre d'impacts environnementaux et a éventuellement porté atteinte aux différents éléments de l'environnement par ses effets directs et indirects. Le nombre très faible des données ne permettait pas de tirer de conclusions et de répondre aux interrogations de la population locale. Notre étude avait pour objectif d'étudier l'incidence du centre minier encore en activité de Drâa Lasfar (à 13 km au nord-ouest de la ville Marrakech) sur l'environnement. Elle a porté, d'une part, sur le diagnostic de l'état actuel de surface et des nuisances majeures causées par l'exploitation minière, et d'autre part, sur l'évaluation du niveau de contamination par les éléments traces métalliques (ETM) toxiques des résidus de traitement et des eaux rejetées par la mine, des eaux de surface et souterraines (puits), des sédiments, des sols, des plantes, des animaux et de la population humaine vivants sédentairement au voisinage du site minier. L'étude a permis de mettre en relief le degré de pollution minérale des eaux et des résidus de traitement rejetés par la mine et par conséquent d évaluer leur impact comme source de pollution métallique et de nuisance dans cette zone. La diffusion de cette pollution métallique vers les eaux de l'Oued Tensift, servant de principale source d'eaux d irrigation, constitue un point de départ du transfert des ETM à travers les sols (irrigués) pollués vers les maillons des chaînes trophiques pour atteindre finalement l'Homme, vivant sédentairement dans cette région, via les denrées alimentaires animales et végétales. Dans notre étude, nous avons essayé de faciliter la compréhension de ce transfert via l établissement de relations mathématiques reliant les différentes concentrations en ETM d'un niveau trophique à un autre. A partir des résultats obtenus, un certain nombre de propositions a été fait avant et au cours de toute exploitation minière.


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf