Archive des Bibliothèques universitaires de Nantes

Mismatch HLA à l'échelon épitopique et risque d'apparition de DSA en greffe rénale pédiatri

Par : Trottier, Laure

Document archivé le : 23/09/2021

La greffe rénale est le meilleur traitement à proposer aux enfants atteints d'insuffisance rénale terminale. Limiter l'apparition d'anticorps dirigés contre le donneur (DSA) est une priorité en greffe rénale, d'autant plus en greffe rénale pédia-trique où les patients auront certainement besoin de plusieurs greffes durant leur vie. Le matching HLA à l'échelon de l'épitope paraît être une opportunité de réduire ce risque d'immunisation. Même si les études réalisées jusqu'alors montrent un apport de ce matching, les données sont insuffisamment confirmées chez des receveurs d'âge pédiatrique. L'objectif de l'étude est d'évaluer la corrélation entre le nombre de mésappariements HLA à l'échelon épitopique et le risque de développer des DSA dans une cohorte monocentrique pédiatrique. Dans notre cohorte rétrospective pédiatrique, nous n'avons pas montré de façon significative que l'appariement à l'échelon épitopique permet de prédire le risque de DSA. 21 NANT 087M

La consultation du document est restreinte !
Vous devez appartenir aux étudiants ou personnels de Nantes Université et/ou utiliser un équipement relié au réseau de Nantes Université.
Veuillez cliquer sur ce lien pour tenter d'accéder au document.