Archive des Bibliothèques universitaires de Nantes

Les fichiers ne seront visibles qu'après la date de confidentialité : 01/10/2022
Pandémie de COVID-19 : impact du confinement sur l'anxiété des patients suivis en psychiatrie

Par : Pernet, Laure

Document archivé le : 18/10/2021

Introduction : La pandémie COVID-19 a débuté à la mi-décembre 2019 en Chine puis s’est répandue progressivement à l’international. Afin de réduire sa propagation, un confinement sanitaire a été instauré en France du 17/03/20 au 11/05/20. Les patients suivis en psychiatrie sont particulièrement vulnérables aux situations de stress. Nous avons réalisé une étude observationnelle rétrospective, chez ces patients, afin de déterminer les caractéristiques associées à une augmentation de l’anxiété, au cours du confinement. Méthode : Les patients suivis en ambulatoire sur le secteur Nord Est de l’hôpital Georges Mazurelle ont répondu à un questionnaire de 7 questions dont une mesure de l’anxiété par EN à chaque consultation téléphonique per et post confinement. Résultats : 141 patients ont été inclus. Il existe un lien statistiquement significatif entre l’anxiété « majeure » et les troubles bipolaires ou psychotiques (p < 0,05). Ces types de troubles psychiatriques diminuent d’un facteur 2,56 le risque d’anxiété majeure pendant le confinement. En revanche, le sexe et la solitude ne sont pas des facteurs associés à une anxiété « majeure ». Conclusion : Dans cette population spécifique, certains troubles psychiques sont d’autant plus vulnérables à des mesures de confinement et nécessitent une attention particulière. 21 NANT 106M