Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Fistules durales de la fosse postérieure : étude d'une série multicentrique traitée par voie endovasculaire

Par : Détraz, Lili

Document archivé le : 14/05/2019

Introduction : les fistules durales artérioveineuses (dAVF) de la fosse postérieure sont une pathologie rare. L'objectif de notre étude est d'analyser l'anatomie, les stratégies de traitement endovasculaire et les résultats cliniques concernant les dAVF de la fosse postérieure. Méthodes : Les patients présentant une dAVF de la fosse postérieure, définie par un shunt artérioveineux direct infratentoriel, à l'exclusion des sinus sigmoïde et transverse, et traités par voie endovasculaire dans deux centres différents entre Janvier 2009 et Juin 2018 ont été sélectionnés. Les données démographiques, cliniques, anatomiques et procédurales ont été analysées. Résultats : 26 patients traités par voie endovasculaire d'une dAVF de la fosse postérieure de type III, IV ou V ont été inclus. 100% des dAVF ont été occluses : l'approche endovasculaire était purement artérielle pour 23 dAVF (88.5 %), combinée -artérielle et veineuse- pour 2 dAVF (7.7 %) et uniquement veineuse pour 1 dAVF (3.3 %). L'injection d'agent embolique liquide était le plus fréquemment réalisée via l'artère méningée moyenne (12/26, 46 %). Le taux de morbidité post procédure était de 15.4 % à 24h, 7.7 % à la sortie et de 0 % à 6 mois. Le taux de mortalité était de 0 %. Conclusion : Le traitement endovasculaire des dAVF de la fosse postérieure permet d'obtenir un haut taux d'occlusion avec des taux de morbidité restant faibles. L'accès artériel est l'approche la plus utilisée lors du traitement endovasculaire, bien que l'approche veineuse ou combinée puisse être efficace et sûre chez des patients présentant une anatomie favorable. 19NANT019M


Fichier(s) associé(s) au document :
detrazMEDS19.pdf