Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Transports intracellulaires ciblés de macromolécules biologiques

Par : Letrou-Bonneval Emilie

Document archivé le : 07/05/2009

Le développement de nouveaux systèmes capables de transporter spécifiquement in vitro et in vivo des acides nucléiques dans des cellules cibles représente aujourd'hui un enjeu majeur pour le traitement de pathologies héréditaires ou acquises. Les vecteurs synthétiques cationiques utilisés jusqu'à présent s'avèrent très efficaces pour le transfert de gène in vitro mais la forte densité de charges positives présentes à la surface des complexes vecteurs/ADN conduit à une transfection non spécifique dans un type cellulaire donné. Ainsi un système alternatif a été développé pour s affranchir des interactions non spécifiques avec les membranes cellulaires. Ce système correspond à un assemblage supramoléculaire proche de l électroneutralité constitué d un c?ur d ADN condensé et d une couronne périphérique de stabilisateurs stériques ioniques ou non ioniques fonctionnalisés par des résidus galactose afin de cibler spécifiquement le récepteur aux asialoglycoprotéines présent à la surface des hépatocytes. La présence des résidus galactose permet à ce système d exprimer spécifiquement un transgène dans les hépatocytes primaires alors que le système multimodulaire non galactosylé est incapable de transfecter ces cellules. Dans une deuxième partie, une nouvelle génération de vecteurs synthétiques a été développée pour le transfert de gène dans le tissu pulmonaire ce qui constitue une alternative indispensable aux lipides cationiques couramment utilisés lors des essais cliniques qui induisent une forte toxicité se traduisant par une importante inflammation au niveau des voies aériennes. Ce nouveau système de vectorisation est constitué de copolymères à blocs amphiphiles fonctionnalisés par un ligand de type glycosidique qui permet d'améliorer l'efficacité de transfection des copolymères à blocs natifs en transfectant un plus grand nombre de cellules épithéliales pulmonaires. - 2009NANT05VS


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf