Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Impact du transfert de tissu adipeux et de cellules souches mésenchymateuses sur le risque carcinologique

Par : Avril, Pierre

Document archivé le : 25/04/2016

La Greffe de Tissu Adipeux (GTA) est une technique de reconstruction tissulaire couramment utilisée en chirurgie plastique. Cependant, l'innocuité de la GTA dans un contexte post-tumoral demeure incertaine. Suite à l'observation au CHU de Nantes d'un cas de récidive locale et tardive d'un ostéosarcome 13 ans après la première tumeur et 18 mois après une GTA, des études précliniques ont été réalisées, identifiant un effet pro-tumoral du TA sur l'ostéosarcome. Le TA contient de nombreux éléments pouvant interagir avec des cellules tumorales : adipocytes, Cellules Souches Mésenchymateuses (CSM) ou encore cytokines. Les travaux présentés dans cette thèse montrent un effet pro-prolifératif des facteurs solubles du TA sur les cellules d'ostéosarcome ainsi qu'un effet pro-tumoral exercé in vivo et in vitro par les CSM. Après une GTA, la récidive tumorale peut s'expliquer par la réactivation de cellules souches cancéreuses (CSC) résiduelles quiescentes. Un modèle in vitro de culture en sphères a permis d'obtenir des cellules d'ostéosarcome quiescentes au phénotype de CSC. Dans ces conditions, les facteurs solubles produits par le TA et les CSM n'induisaient pas de reprise de la prolifération des cellules tumorales. La GTA post-tumorale étant principalement utilisée après un cancer du sein, les travaux ont été étendus aux cellules de carcinome mammaire. Ainsi les facteurs solubles du TA exercent un effet pro-prolifératif sur les cellules de carcinome mammaire et favorisent la reprise de la prolifération et la Transition Épithélio-Mésenchymateuse (TEM) des cellules tumorales quiescentes. 15NANT19-VS


Fichier(s) associé(s) au document :
avrilDOC15.pdf