Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Les patients en arrêt cardio-respiratoire orientés vers le centre d'hémodynamique : prise en charge et devenir au CHU de Nantes : au sujet de 74 cas

Par : Kerdoncuf Plassard, Delphine

Document archivé le : 25/05/2010

La mort subite est un problème majeur de santé publique puisque qu'elle est responsable d'environ 50 000 décès par an en France. La principale étiologie en est l'infarctus du myocarde. Nous avons étudié la prise en charge et le devenir à 1 an de 74 patients victimes d'arrêt cardio-circulatoire ayant bénéficié d'une coronarographie en urgence afin de déterminer les facteurs prédictifs d'occlusion coronaire aiguë et de survie dans cette population. Les meilleures chances de survie sont obtenues en cas d'âge inférieur à 59 ans, de mise en œuvre immédiate des gestes de survie, de durée de réanimation courte (inférieure à 25 minutes), d'infarctus du myocarde comme étiologie et de réalisation d’une angioplastie. Les facteurs prédictifs d'infarctus sont l'existence d'une douleur thoracique, la présence d'un sus-décalage du segment ST et la constatation de troubles de cinétique segmentaire à l'échographie cardiaque, qui pourrait s'avérer être un examen d'urgence essentiel dans la prise en charge de ces patients. - 2010NANT021M


Fichier(s) associé(s) au document :
kerdoncuffMED10.pdf