Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Approche multidisciplinaire des fistules durales vertébrales à retour veineux périmédullaire? : présentation clinique, radiologique, traitement et prise en charge de 20 patients au Centre Hospitalier Universitaire de Nantes

Par : Uguen, Sophie

Document archivé le : 11/05/2010

Les fistules durales vertébrales à retour veineux périmédullaire sont des pathologies rares et souvent méconnues, mais elles représentent la plus fréquente des malformations vasculaires vertébromédullaires. Leurs présentations cliniques sont variées, ce qui en fait un diagnostic difficile et souvent retardé. Pourtant l'Imagerie, et notamment l'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) est relativement simple et reproductible lorsque le diagnostic est évoqué par les cliniciens et radiologues. Nous avons réalisé une étude rétrospective sur 20 patients traités pour une fistule durale entre 2000 et 2009 au CHU de Nantes. Nous avons analysé les différentes présentations cliniques, le délai diagnostic, l'imagerie et notamment la présentation IRM de ces fistules. Nous avons également étudié la prise en charge thérapeutique, ses résultats, ainsi que l’apport récent de l’angioscanner dans le bilan de ces malformations vasculaires. Nous discuterons ensuite de nos résultats, de leur concordance avec les données de la littérature, et des progrès récents de l'Angiographie par Résonance Magnétique et de l’angioscanner dans le diagnostic des fistules. Nous soulignerons la place toujours primordiale de l'artériographie tout comme l’intérêt du traitement endovasculaire en première intention lorsqu'il est réalisable, avec une évolution clinique des patients identique après un traitement chirurgical ou endovasculaire si l'occlusion de la fistule est complète. Nous constaterons également la discordance entre l'exclusion à l'imagerie après traitement de ces fistules et l'amélioration clinique mais sans récupération complète des patients traités. Les fistules durales vertébrales à retour veineux périmédullaire sont à évoquer devant le tableau de myélopathie progressive. La présentation IRM est caractéristique et la prise en charge multidisciplinaire en milieu spécialisé est bien codifiée. Les progrès récents en imagerie permettent de réserver l'artériographie au traitement et non plus au diagnostic de ces fistules. - 2010NANT010M


Fichier(s) associé(s) au document :
uguenMED10.pdf