Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Prise en charge médico-sociale des consultants désocialisés sans domicile à Nantes analyse critique des actions menées auprès de 25 patients à la Consultation Jean Guillon (Permanence d'Accès aux Soins de Santé) du CHU de Nantes

Par : Belin Laurie

Document archivé le : 02/12/2008

Vingt-cinq patients désocialisés, vivant à la rue, ont fait l'objet d'un suivi à la Consultation Jean Guillon du CHU de Nantes entre décembre 1999 et novembre 2007. Une étude rétrospective comparant les données médicales et sociales à l'entrée dans le dispositif PASS (Permanence d Accès aux Soins de Santé) et en 2007 a pu mettre en évidence, avec trois ans de recul, l'existence de compétences, au sein de la Consultation Jean Guillon, pouvant répondre aux besoins des consultants sans domicile, notamment en terme de prise en charge des pathologies liées à la précarité. Les patients étaient majoritairement des hommes avec un âge moyen de 46,1 ans. Les pathologies prises en charge étaient dominées par les maladies infectieuses (tuberculose, hépatites virales) et les complications de l éthylo-tabagisme. Les soins infirmiers ont été nombreux et répétés sur la période d étude. Les interventions sociales ont essentiellement porté sur les démarches visant à améliorer l accessibilité aux soins. Les habitudes de recours aux soins de ces patients restent marquées par la fréquentation du service des Urgences. La prise en charge généraliste et sociale proposée par la Consultation Jean Guillon lui a cependant permis d être identifiée par les acteurs extra-hospitaliers de l urgence sociale et par les patients comme une structure adaptée à l accueil des plus démunis.


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf