Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Résultats à long terme de la cure de reflux gastro-oesophagien par la technique de Nissen-Rossetti laparoscopique chez l'enfant

Par : Capito Carmen

Document archivé le : 12/04/2007

Matériel et méthode : de juillet 1992 à mai 2003, 155 enfants ont été opérés d'une intervention anti-reflux laparoscopique (15 Nissen, 140 Nissen-Rossetti). Une surveillance comportant un examen clinique, un TOGD et une pHmétrie à 3 mois, 15 mois, et 5 ans post-opératoires ont été proposés à tous les patients. Le suivi minimum pour l'inclusion était de 15 mois, et 3 groupes ont été distingués : les sujets avec un reflux gastro-oesophagien primaire (61), les enfants neurologiques (82), et les patients avec des anomalies anatomiques oeso-gastriques (12 dont 8 atrésies de l ?sophage). Résultats : L'âge médian à l'intervention était de 4 ans [1 mois-20 ans]. Vingt-huit enfants sont décédés, dont 26 pour le groupe des neurologiques avec un seul décès imputable à l'intervention (0,6 %). Seize enfants ont été perdus de vue. Le temps médian de pH inférieur à 4 passait de 9,7% en pré-opératoire à 0%, 2,2%, 1,3% respectivement à 3 mois, 1 an et 5 ans. Sept enfants ont été réopérés pour réfection du montage (4,5 %) dans un délais médian de 10 mois [7j -16 mois], 3 provenant du groupe des anomalies anatomiques (25%), 3 du groupe des neurologiques (3,6%) et 1 du groupe des RGO primaire (1,6%). Conclusion : L'intervention de Nissen par laparoscopie est efficace excepté pour les patients de petit poids ayant une anomalie anatomique oeso-gastrique, nous faisant préférer actuellement la laparotomie à la laparoscopie dans cette indication. 75% des enfants neurologiques revus à 5 ans ont des résultats satisfaisants avec une amélioration de leur qualité de vie. Pour le groupe de RGO primaire, plus de 95% sont considérés comme guéris au bilan à 5 ans. 2005NANT111M


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf