Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Syndrome d'épuisement professionnel des soignants chez les internes de médecine générale enquête transversale à la Faculté de Nantes en 2008

Par : Barbarin Bénédicte

Document archivé le : 02/07/2009

Introduction. Le burn-out est caractérisé par un épuisement émotionnel, une dépersonnalisation et une diminution de l'accomplissement personnel. Il est bien connu chez les médecins, mais a été peu étudié chez les internes français. Méthode. Tous les internes de médecine générale (IMG) de Nantes en stage en février 2008 ont été invités à remplir un questionnaire comportant des données démographiques, des items concernant leurs conditions de travail et le Maslach Burnout Inventory. Résultats. Sur 114 répondants (57,9%), 65 internes (57%) présentaient au moins un critère de burn-out. Les facteurs de risque pour l'épuisement émotionnel étaient le ressenti d'une discrimination entre IMG et spécialistes (p<0,001), des connaissances théoriques perçues comme inadaptées (p<0,01), et l'absence de reconnaissance du travail des internes (p<0,05). Les internes de premier semestre étaient plus à risque (p=0,04). La dépersonnalisation était également liée à la discrimination entre spécialistes et IMG (p=0,04). La charge horaire n'était pas liée aux scores de burn-out. Discussion. Le burn-out des IMG nantais, qui concerne plus de la moitié d'entre eux, n'est pas lié à leurs horaires, mais semble favorisé par des connaissances théoriques inadaptées, un manque de reconnaissance et par une discrimination face aux spécialistes. - 2009NANT008M


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf