Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Évaluation du potentiel anti-tumoral des inhibiteurs de la voie de signalisation du TGF-β dans l'ostéosarcome

Par : Lamora, Audrey

Document archivé le : 07/01/2016

L'ostéosarcome est la tumeur osseuse primitive maligne la plus fréquente chez les enfants et les adolescents pour qui le pronostic demeure mauvais, spécifiquement lorsque des métastases pulmonaires sont détectées au diagnostic. Etant donné l'implication du TGF-beta dans le développement métastatique de nombreux cancers et après avoir démontré que les concentrations de TGF-betas sont plus élevées dans les sérums de patients atteints d'ostéosarcome que chez les individus sains, nous avons exploré les effets de l'inhibition de cette voie de signalisation dans cette pathologie. Pour cela, nous avons développé une approche moléculaire utilisant la surexpression du Smad-inhibiteur naturel Smad7 et une approche pharmacologique utilisant un inhibiteur chimique du récepteur TBRI. La surexpression de Smad7 ralentit la croissance de la tumeur primitive en affectant le « cercle vicieux » établi entre les cellules tumorales et les cellules osseuses. Ces deux approches constituent la preuve de concept de l'intérêt du ciblage de la voie de signalisation du TGF-beta dans l'ostéosarcome, notamment en inhibant le développement des métastases pulmonaires. L'utilisation d'une troisième stratégie nous a permis de démontrer que l'halofuginone inhibe la croissance de la tumeur primitive principalement grâce à ses effets pro-apoptotiques et bloque le développement des métastases pulmonaires essentiellement par sa capacité à inhiber la voie du TGF-beta. Ces résultats démontrent que l'inhibition de la voie de signalisation TGF-beta/Smad pourrait être une stratégie thérapeutique prometteuse contre la progression tumorale et métastatique de l'ostéosarcome. 15NANT08-VS


Fichier(s) associé(s) au document :
lamoraDOC15.pdf