Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Traitement endovasculaire de l'hémoptysie artérielle pulmonaire d'origine tumorale : faisabilité, efficacité et suivi à moyen terme des stents couverts

Par : Volpi, Stéphanie

Document archivé le : 19/09/2016

Objectifs : Evaluer la faisabilité, l'efficacité et le suivi à moyen terme du stenting de l'artère pulmonaire (SAP) dans le traitement de l'hémoptysie artérielle pulmonaire (HAP) d'origine tumorale. - Matériels et méthodes : Etude rétrospective monocentrique réalisée de septembre 2010 à juillet 2015. Vingt-et-un patients présentant une HAP tumorale diagnostiquée par angioscanner thoracique ont bénéficié de la pose d'un stent couvert. - Résultats : Le succès technique était obtenu dans 90% des cas. Une artério-embolisation bronchique (EAB) était associée dans huit cas (38%). Un patient est décédé en cours d'intervention d'hémoptysie massive. L'arrêt immédiat et prolongé de l'hémoptysie était obtenu dans 75% des cas. Sept patients ont présenté une récidive ; 5 ont été traités avec succès par reprise endo-vasculaire. La mortalité à 30 jours était de 10% et la médiane de survie à 5,5 mois. 76% des patients stentés ont pu débuter ou poursuivre un traitement anti-tumoral. Parmi les 16 patients suivis en imagerie, un thrombus intra-stent était observé chez 5 patients, mais 2 seulement étaient occlusifs. Une cavitation du parenchyme exclu attribuable au geste était visible chez 3 patients traités par SAP et EAB. - Conclusion : Le SAP est une technique faisable et efficace dans le traitement de l'hémoptysie par érosion tumorale proximale de l'artère pulmonaire. 16NANT073M


Fichier(s) associé(s) au document :
volpiMED16.pdf