Cosmétiques de la femme enceinte et du nouveau né :danger ou pas ?: étude sur le niveau d'information et l'opinion générale des mères, à la maternité du CHU de Nantes, à propos des substances potentiellement toxiques présentes dans les produits d'hygiène

Par : Borowski, Natacha

Document archivé le : 09/07/2010

Une enquête a été réalisée sur questionnaire, par auto-évaluation, de l'opinion générale d’un échantillon de 550 mères, à la maternité du CHU de Nantes, à propos des substances potentiellement toxiques présentes dans les produits d'hygiène et de soins couramment utilisés par la femme enceinte et chez le nouveau-né. 81.1% des femmes interrogées sont inquiètes vis-à-vis de leur environnement, et 76.7% se sentent insuffisamment informées au sujet des substances toxiques présentes dans les cosmétiques. 65.3% des mères souhaitent recevoir des informations par des professionnels de santé lors de leur séjour en maternité. 93.8% des femmes désirent que le principe de précaution soit appliqué, en retirant les substances potentiellement toxiques du marché tant que leur innocuité n'est pas totalement prouvée. Pour finir, il a été démontré que sur l'échantillon étudié, il n'y a pas de lien entre l'âge, la parité, la profession, le mode d'alimentation choisi pour le nouveau-né, la participation à une préparation à la naissance, le type de suivi médical pendant la grossesse, et le fait de se sentir suffisamment ou insuffisamment informées sur les substances potentiellement toxiques présentes dans les cosmétiques. - 2010NANT03SF


Fichier(s) associé(s) au document :
borowskiSF10.pdf