Étude randomisée Enk™ vs Monsoon™ sur simulateur de patient pour l'oxygénation transtrachéale d'urgence

Par : Langlais, Paul

Document archivé le : 05/07/2018

Introduction : notre objectif était de déterminer le dispositif le plus rapide pour mettre en œuvre une oxygénation transtrachéale de sauvetage (OTTS). Matériel et méthodes : nous avons comparé le modulateur de débit d'oxygène Enk™ au jet-ventilateur Monsoon™ dans l'OTTS après ponction trans-cricothyroïdienne à l'aiguille. Les équipes, de 2 à 3 participants, ont été mises en situation successivement, dans un ordre randomisé (Test 1 puis Test 2), avec l'Enk™ et le Monsoon™, sur simulateur de patient haute-fidélité, dans un scénario d'intubation trachéale et d'oxygénation impossible (ITOI) (Phase 1). Ces tests étaient répétés après 6 mois minimum (Phase 2) avec de nouvelles équipes issues des mêmes participants. Le critère de jugement principal était le délai entre la prise de décision de réaliser une OTTS et la première insufflation efficace (délai décision-insufflation) du Test 1 lors de la Phase 1. Les critères secondaires étaient les différences de délai de mise en place de l'OTTS lors de la phase 2 (Enk Vs Monsoon) et entre les deux phases (Phase 1 vs Phase 2), la facilité d'utilisation et les difficultés rencontrées. Résultats : entre juillet 2014 et avril 2017, 30 équipes (72 participants au total) ont été randomisées lors de la première phase, et 20 lors de la seconde. Lors du Test 1 de la Phase 1, le délai décision-insufflation était de 95 (80-111) s pour le Enk™, contre 189 (150-244) s pour le Monsoon™ (p < 0,001). Lors de la Phase 2, le délai décision-insufflation était de 58 (40-83) s pour le Enk™, contre 120 (104-161) s pour le Monsoon™ (p < 0,001). Le délai décision-insufflation était significativement plus court lors de la phase 2 pour le Enk™ (58 (40-83) s vs 88 (68-100) s, p = 0,03) et pour le Monsoon™ (120 (104-161) s vs 190 (157-249) s, p < 0,001) par rapport à la Phase 1. Les participants ont jugé la facilité d'utilisation de l'Enk™ à 9 (8-10) contre 6 (5-8) avec le Monsoon™ (p < 0,001) et n'ont rapporté aucune difficulté d'utilisation dans 66% des cas avec l'Enk™, contre 20% avec le Monsoon™ (p < 0,01). Conclusion : l'OTTS est plus rapide et plus simple à mettre en œuvre avec l'Enk™ qu'avec le Monsoon™. Bien que cette différence persiste, la mise en place de l'OTTS est plus rapide lors d'une seconde utilisation à distance, ce qui suggère un bon apprentissage de cette technique sur simulateur. 18NANT059M


Fichier(s) associé(s) au document :
langlaisMED18.pdf