Prise en charge des infections respiratoires hautes : comparaison entre la France et les pays du nord de l’Europe

Par : Lagneau, Marie

Document archivé le : 30/11/2010

La France est l'un des plus gros consommateurs d'antibiotiques en Europe. Cela contraste fortement avec leur utilisation modérée observée dans les pays de l’Europe du Nord. Ces prescriptions concernent essentiellement les infections respiratoires hautes (IRH), pourtant majoritairement virales et bénignes. Dans ce travail de recherche bibliographique, nous avons étudié les différents déterminants de la prise en charge des IRH dans notre pays et dans ceux du nord de l'Europe, en comparant les systèmes de santé, les modalités d'exercice de la médecine générale, les facteurs socio-culturels, les attitudes des patients, des médecins et l'impact des mesures mises en œuvre pour contrôler la consommation de soins. La France se distingue de ses voisins par un recours aux soins primaires plus fréquent et plus précoce pour les IRH, une automédication faible, le peu de place accordée à l'éducation des patients et à la formation des médecins aux pathologies courantes. Nous en tirons des pistes pour continuer à améliorer de façon durable nos pratiques professionnelles. - 2010NANT054M


Fichier(s) associé(s) au document :
lagneauMED10.pdf