Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Infiltration de la plèvre viscérale par les adénocarcinomes bronchiques de stade IB rôle pronostique ?

Par : Hiret Sandrine

Document archivé le : 08/01/2010

La chimiothérapie adjuvante des CBNPC de stade II et IIIA est admise au vu de l'amélioration de la survie montrée dans plusieurs essais randomisés. Pour les stades IB, l'intérêt de ce traitement reste à établir. Cette étude a analysé le rôle pronostique de l'infiltration de la plèvre viscérale pour statuer sur son intérêt en tant que nouveau critère décisionnel de réalisation d une chimiothérapie adjuvante. Une série nantaise de 73 patients porteurs d adénocarcinomes de stades pT1 à pT3N0M0 réséqués entre le 01/01/1999 et le 01/01/2005 a été étudiée. La survie à 5 ans des stades pT2a (>3 et <=5cm) est statistiquement meilleure en l absence d infiltration de la plèvre viscérale (81,8% versus 37,5%, p<0,028). Les tumeurs pT2 <=3cm ont le même pronostic que les pT1 et doivent donc être traités comme tels. Ces résultats ouvrent la voie à une étude prospective testant, chez les patients porteurs d'adénocarcinomes classés pT2N0M0, l'impact d'une chimiothérapie adjuvante. - 2009NANT143M


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf