Apport de l'automesure tensionnelle à la prise en charge de l'hypertension artérielle au cabinet médical de la SNCF des Pays de la Loire

Par : Bossard, Arnaud

Document archivé le : 06/12/2011

Le développement des méthodes automatiques a permis l'essor de la mesure de la pression artérielle hors du cabinet à travers la MAPA et surtout l'automesure. Pourtant les connaissances portant sur cette dernière méthode semblent partielles et elle reste sous utilisée. Nous avons voulu, à travers une étude rétrospective de 200 dossiers d'automesures réalisées lors d'une consultation cardiologique de médecine du travail, réévaluer l'apport réel de l'automesure. Nous mettons en évidence, chez les salariés de la SNCF, un effet blouse blanche dans plus d'un quart des cas, pouvant induire la mise en route de traitements inutiles. Par contre aucun facteur ne permet de prédire la discordance entre les résultats de mesure en clinique ou en automesure, ceci nous incitant à appliquer la méthode à tous les patients. La répétition des mesures, tout en étant bien acceptée par les patients, permet une meilleure adaptation thérapeutique. Au final l'automesure assure un diagnostic précis, une optimisation de la prise en charge et probablement au bout du compte une réduction des dépenses. L'enjeu des années à venir va être de généraliser son utilisation. - 2011NANT063M


Fichier(s) associé(s) au document :
bossardMED11.pdf