Etude du phénotype et de la fonction des cellules régulatrices T CD4+CD25+ dans le sang de patients tolérant spontanément une greffe de rein

Par : Braudeau Cécile

Document archivé le : 21/02/2008

Un des objectifs en transplantation est d induire un état de tolérance opérationnelle. Cet état, rare en transplantation rénale, se définit comme l acceptation à long terme d un greffon à fonction stable sans immunosuppresseur chez un hôte immunocompétent. Ce travail vise à comprendre les mécanismes impliqués dans le processus de tolérance opérationnelle chez les transplantés rénaux. L étude d une petite cohorte de patients tolérants a permis d identifier un phénotype particulier de leurs lymphocytes T sanguins CD4+CD25+, différent de celui des patients en rejet chronique. Nous avons montré que les patients tolérants présentent un nombre plus important de cellules CD4+CD25+FOXP3+ que les patients en rejet chronique et semblable à celui des individus sains. Ces cellules présentent également une fonction régulatrice semblable à celle d individus normaux et significativement supérieure à celle de patient en rejet chronique.

Fichier(s) associé(s) au document :