Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Supériorité du lambeau libre de muscle Serratus anterior dans la prise en charge des pertes de substance complexes des membres : à propos de 110 cas

Par : Lescour, Vincent

Document archivé le : 11/04/2016

La chirurgie reconstructrice des pertes de substance complexes des membres, s'est considérablement améliorée avec l'utilisation des transferts tissulaires libres. Le lambeau libre de muscle Serratus anterior a été décrit pour la première fois en 1982. L'objectif de cette étude rétrospective, mono centrique, est d'analyser sa polyvalence, sa fiabilité, les complications et les séquelles, et de les comparer aux autres séries de la littérature ainsi qu'aux autres techniques chirurgicales. Au total, 110 lambeaux ont été réalisés dans notre service entre 2001 et 2014 avec 74,5% des cas, en contexte post-traumatique. Le taux de réussite global de notre série est de 83,6% avec seulement 19% de complications. 93% des patients suivis ont pu reprendre leurs activités dans un délai moyen de 14 mois après la reconstruction. Ce lambeau, peu utilisé, est particulièrement intéressant en reconstruction des membres puisque tous ses paramètres sont ajustables en fonction de la PDS (longueur et diamètre du pédicule, dimensions, type tissulaire avec possibilité de lambeau composite), ce qui en fait pour nous, un lambeau de référence en chirurgie reconstructrice des membres. 15NANT160M


Fichier(s) associé(s) au document :
lescourMED15.pdf