Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Contribution à l'étude de la radiobiologie des émetteurs de particules alpha et de leur impact sur l'immunogénicité des tumeurs

Par : Gorin, Jean-Baptiste

Document archivé le : 15/12/2014

Radioimmunothérapie (RIT) est une thérapie vectorisée permettant l'irradiation ciblée de cellules tumorales. L'usage des émetteurs α en RIT semble intéressant car le transfert d'énergie linéique élevé de ces particules et leur parcours limité dans les tissus est adapté au traitement de micrométastases ou de cancers disséminés. De plus, leur efficacité semble indépendante du débit de dose, de l'hypoxie tumorale ou de la distribution des cellules au sein du cycle cellulaire. En parallèle, un nombre croissant d'études montre que les rayonnements ionisants peuvent permettre le développement d'une réponse immunitaire anti-tumorale par l'induction d'une mort cellulaire immunogène. Jusqu'à présent, peu d'études se sont intéressées aux mécanismes de mort cellulaire après irradiation α et aucune information n'est disponible sur l'effet des α sur l'immunité. Nous avons donc choisi d'étudier les mécanismes moléculaires de la réponse cellulaire et l'immunogénicité de cellules tumorales après irradiation par le bismuth-213 (213Bi). Nous avons montré que le 213Bi induit un blocage du cycle en G2, l'autophagie et la libération de DAMPs. Les cellules tumorales irradiées peuvent également induire l'activation de cellules dendritiques in vitro. De plus, la vaccination de souris immunocompétentes avec des cellules tumorales irradiées au 213Bi induit une protection anti-tumorale dépendante de lymphocytes T. Nos résultats montrent que l'irradiation α peut stimuler l'immunité adaptative et induire une protection anti-tumorale efficace in vivo. Cette étude ouvre de nouvelles perspectives pour le développement de traitements combinatoires utilisant la RIT α couplée à l'immunothérapie. 13NANT13-VS


Fichier(s) associé(s) au document :
gorinDOC13.pdf