Caractérisation des fonctions régulatrices de la protéine adaptatrice Lnk (SH2B3) dans l'endothélium vasculaire et application pour la prévention du rejet en xénotransplantation

Par : Devallière, Julie

Document archivé le : 18/02/2014

Afin de développer de nouvelles stratégies de prévention du rejet de greffe, il est important d'identifier les mécanismes et les effecteurs de l'activation endothéliale. Dans ce but, nous avons cherché à poursuivre la caractérisation des fonctions de la protéine adaptatrice Lnk (SH2B3) dans la signalisation des cellules endothéliales (CE) vasculaires. Nous montrons que l'absence de Lnk inhibe la transduction du signal médié par la ?1 intégrine dans les CE. Au contraire, la surexpression de Lnk entraîne une augmentation du nombre des adhésions focales, qui s'accompagne d'une phosphorylation importante des protéines FAK et paxilline. D'un point de vue fonctionnel, l'expression soutenue de Lnk favorise l'adhésion et l'étalement des CE alors que la migration et l'apoptose par anoïkis sont diminuées. Nous avons également identifié l'?-parvine comme étant une cible moléculaire de Lnk et noté que son inhibition est responsable d'une baisse de la motilité des CE. L'ensemble de ces résultats a mis en évidence l'implication de Lnk dans les processus cellulaires associés à la signalisation des intégrines. Par ailleurs, nous avons étudié la possibilité d'une application à la xénotransplantation des fonctions anti-inflammatoires de Lnk. Nous avons montré que la surexpression de la protéine Lnk humaine dans des CE porcines, inhibe l'expression de VCAM-1 induite par le TNF? et protège les cellules de la mort cellulaire par anoïkis et de l'apoptose médiée par le TNF?. Ces résultats révèlent le rôle de Lnk dans la cytoprotection des CE. L'ensemble de ces travaux présente de nouvelles fonctions régulatrices pour Lnk et ouvre des perspectives à la prévention du rejet de xénogreffe. - 2010NANT35VS


Fichier(s) associé(s) au document :
devalliereDOC10.pdf