Impacts du retard de parole et de langage sur les interactions sociales entre l'enfant et l'enseignant en grande section de maternelle, autour d'une activité de langage : le livre sans texte

Par : Venière, Marion

Document archivé le : 28/11/2012

Le retard de parole et de langage est un trouble assez fréquent en maternelle. Il peut être bénin et se résorber rapidement mais il peut aussi apparaître sous des traits beaucoup plus sévères, entravant alors la communication entre l'enfant et son entourage. A l'école, ces troubles peuvent fragiliser les apprentissages et se répercuter sur d'autres domaines (relations, comportement, estime de soi…) Ainsi, ce mémoire traite des impacts du retard de parole et de langage sur les interactions entre l'enfant et son enseignant en grande section de maternelle. Nous émettons l'hypothèse d'une influence négative sur la prise de parole, sur la pertinence des réponses de l'enfant ainsi qu'une influence sur les stratégies d'étayage de l'enseignant et sur la réussite de l'échange. La mise en place d'une activité de langage dans 7 petits groupes, autour d'un livre sans texte, a permis la cotation des comportements de 14 enfants (7 ayant un retard, et 7 sans trouble) sur une grille d'observation et la comparaison entre ces deux groupes d'enfants en interaction avec leur enseignant. Nous constatons que le retard n'entrave pas la prise de parole de l'enfant mais qu'il peut le rendre moins informatif. Ce trouble entraîne manifestement des stratégies d'étayage plus importantes qu'avec l'enfant tout-venant, se caractérisant principalement par des reformulations et des questions ouvertes. La réussite de l'échange est assurée en grande partie grâce aux interventions de l'enseignant pour soutenir le discours de l'enfant. Malgré leur retard, les enfants s'intègrent à la vie de la classe, et particulièrement aux activités de langage. 12NANT12-ORT

Fichier(s) associé(s) au document :