Réversibilité de l'hypertension pulmonaire post-capillaire disproportionnée en post-transplantation cardiaque

Par : Mabire-Amer, Léa

Document archivé le : 24/01/2014

L'hypertension pulmonaire (HTP) post-capillaire réactive (ou disproportionnée) complique fréquemment l'insuffisance cardiaque avancée. Cette composante réactive est un facteur de risque de mortalité par dysfonction ventriculaire droite en post-transplantation cardiaque. Nous avons étudié les dossiers de 99 patients transplantés dans notre centre, répartis en 3 groupes (Absence d'HTP, HTP passive, HTP réactive). Nous n'avons pas constaté de différence de mortalité entre les différents groupes en post-transplantation, et il a été observé une rapide décroissance des chiffres de pressions artérielles pulmonaires et de résistances y compris chez les patients avec HTP réactive. Sous réserve d'une optimisation minutieuse en pré-transplantation, si besoin à l'aide de traitements adjuvants comme le sildénafil voire l'assistance circulatoire, le pronostic de ces patients en post-transplantation cardiaque est similaire à celui des patients sans HTP réactive. 13NANT072M


Fichier(s) associé(s) au document :
mabire-amerMED13.pdf