Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

La technique du ganglion sentinelle appliquée au cancer du sein : actualisation des indications à partir d'une série rétrospective de 712 patientes

Par : Goarin, Anne-Cécile

Document archivé le : 10/02/2010

La détection du ganglion sentinelle axillaire (GAS) correspond à une alternative au curage axillaire permettant, avec une morbidité moindre, de sélectionner les patientes présentant un envahissement axillaire. Cette technique est validée pour les tumeurs infiltrantes unifocales du sein, mesurant moins de 2 cm, sans envahissement axillaire clinique, ni traitement antérieur. Nous avons conduit une étude rétrospective monocentrique de 1999 à 2008, portant sur 712 patientes, traitées par chirurgie mammaire et avec recherche du GAS. Le taux de détection global était de 96,6% ; il est de 98,7% pour les carcinomes lobulaires infiltrant, de 90,9% pour les tumeurs pT2. La sensibilité de l'examen extemporané est de 33% et a permis d'éviter une chirurgie axillaire en 2 temps à 33% des patientes présentant un envahissement axillaire. Les taux de détection sont conformes à ceux attendus au regard des recommandations. La technique du GAS qui est validée pour les cancers de stades précoces, devraient prochainement voir ses indications s'élargir pour des tumeurs plus avancées.


Fichier(s) associé(s) au document :
goarinSPE09.pdf