Les protocoles longs agonistes de la GnRH en FIV ± ICSI : étude de la durée de traitement nécessaire à la désensibilisation hypophysaire et influence sur les chances de grossesse

Par : Ferrier-Cheron, Delphine

Document archivé le : 17/01/2011

Le protocole long agoniste de la GnRH reste le protocole standard en FIV. Il permet d'obtenir une désensibilisation hypophysaire en 10 à 20 jours de traitement par agoniste de la GnRH avant de débuter la stimulation ovarienne par gonadotrophines. Certaines patientes cependant ne sont pas freinées à l'issue de ce délai et nécessitent une prolongation du traitement pour atteindre une désensibilisation complète. Notre étude de 506 cycles de FIV ± ICSI utilisant un protocole long agoniste de la GnRH, a comparé les résultats de ces patientes dites « slow responders » à celles freinées dans le délai habituel. Nous n’avons retrouvé aucune différence significative en terme de réponse à la stimulation ovarienne (durée de stimulation, dose totale de FSHr utilisée et taux d’arrêts de cycles), de taux de grossesses cliniques et de naissances vivantes, quel que soit le nombre de jours de traitement agoniste supplémentaire. Dans notre étude, le protocole agoniste long mensuel a permis l'installation plus rapide de la désensibilisation hypophysaire et l'utilisation de doses de FSHr moins importantes que le protocole long quotidien, mais sans différence en terme de taux de grossesses. - 2010NANT 102M


Fichier(s) associé(s) au document :
ferrierMED10.pdf