Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Détermination d'une signature transcriptionnelle sanguine du devenir à long terme du greffon de patients recevant une allogreffe rénale

Par : Braud Christophe

Document archivé le : 12/03/2008

L'un des objectifs en transplantation est d'induire un état de tolérance opérationnelle . Ce statut clinique, rare en transplantation rénale, se définit comme l'acceptation à long terme d'un greffon avec une fonction stable sans traitement immunosuppresseur et sans rejet aigu et/ou chronique chez un hôte immunocompétent. Actuellement, il n existe pas de bons facteurs prédictifs de cet état. Ce travail a donc consisté à rechercher une signature transcriptionnelle de la tolérance opérationnelle dans le sang de patients recevant une allogreffe rénale par l utilisation de la technologie des puces à ADN. Nous avons déterminé une liste de quarante-neuf gènes discriminant les patients opérationnellement tolérants des patients en rejet chronique ainsi que des individus sains. De plus, nous avons combiné des analyses statistiques et des analyses non statistiques afin de mieux caractériser les mécanismes moléculaires impliqués dans ce processus de tolérance opérationnelle .


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf