Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Évaluation de l’apport des séances d’éducation thérapeutique sur l’évolution des connaissances et compétences des patients atteints de BPCO, hospitalisés au CHU de Nantes en réhabilitation respiratoire

Par : Journé, Romain

Document archivé le : 04/12/2018

Introduction : L’éducation thérapeutique des patients fait partie intégrante de leur prise en charge et est proposée au décours d’une réhabilitation respiratoire en complément des différentes activités proposées. Dans la littérature, on retrouve de nombreuses études montrant une amélioration des connaissances chez les patients atteints de maladie chroniques. L’objectif était d’évaluer l’impact d’un cycle d’éducation thérapeutique sur les connaissances et compétences des patients atteints de BPCO, hospitalisés au CHU de Nantes dans le cadre d’une réhabilitation respiratoire. Matériels et Méthodes : Cette étude retrospective, interventionnelle réalisée dans l'unité de réadaptation respiratoire du pole de Médecine Physique et de Réadaptation du CHU de Nantes, incluait les patients hospitalisés lors d’une hospitalisation conventionnelle ainsi qu'en hôpital de jour participant à l’ensemble des séances d’éducation thérapeutique proposées. Ils répondaient à un questionnaire VRAI/FAUX ainsi qu’à une étoile des compétences avant et après les séances. Le questionnaire portait sur des connaissances et compétences relatives à leur maladie et sur des comportements a adopter pour améliorer leur qualité de vie, limiter les complications et le déclin de leur fonction respiratoire. Résultats : Le niveau de connaissances augmentait significativement après éducation le résultat passant de 86,1/100 à 92,6/100 (p= 0,002). Concernant les compétences, on observait également une amélioration du niveau de compétences après éducation avec résultat passant de 98,8/140 à 122,3/140 (p=0,000004). Conclusion : Le programme d’éducation thérapeutique a permis d’améliorer les connaissances et compétences de manière significative. Cela permet donc d’apporter aux patients des connaissances, des comportements, des conseils utiles concernant leur maladie. Il serait intéressant d’analyser le maintien des connaissances et compétences à distance et de faire une nouvelle évaluation à distance pour apprécier la mise en place des nouveaux comportements dans leurs quotidiens. 18NANT140M


Fichier(s) associé(s) au document :
journéMED18.pdf