Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Apport de la PCR en temps réel dans le diagnostic anténatal de la toxoplasmose

Par : Priet, Anthony

Document archivé le : 06/10/2010

L'amplification génique in vitro ou PCR a profondément modifié le diagnostic biologique de la toxoplasmose congénitale à la période prénatale. Par rapport aux cultures cellulaires et à l'inoculation aux souris, la PCR est plus sensible et plus rapide. L'introduction d'un fluorophore rapporteur dans le milieu réactionnel et la détection des amplicons par une méthode fluorimétrique ont conduit au développement récent de la PCR en temps réel. Par opposition aux méthodes de biologie moléculaire conventionnelles, la PCR en temps réel combine à la fois l'amplification de l'ADN cible et la détection des produits dans un même tube réactionnel réduisant ainsi le délai de réponse et éliminant les contaminations liées à la manipulation des amplicons. Elle est automatisée, facile de réalisation et permet une quantification plus fiable de l'ADN. Au regard des nombreux avantages offerts par la PCR en temps réel, nous avons décidé d'appliquer cette technique aux liquides amniotiques dans le cadre du diagnostic anténatal de la toxoplasmose. Après avoir déterminé les conditions optimales de la réaction de PCR, 30 liquides amniotiques sont testés. Nous avons rapporté 37 % de résultats discordants par rapport à la PCR-DEIA actuellement utilisée au laboratoire. Face à ce résultat, le changement de l'étape d'extraction et l'introduction d'un contrôle positif interne ont permis d'améliorer la technique. Le seuil de détection de notre PCR est inférieur à 1 toxoplasme avec une amplification sélective du fragment recherché. 41 nouveaux liquides amniotiques sont alors analysés selon le protocole définitif. 2003NANT042P


Fichier(s) associé(s) au document :
PHpriet.pdf