Le phénomène d'axiologisation discursive de la signification lexicale

Par : Maria Ignatieva Chaillou

Document archivé le : 28/02/2012

aLa présente recherche se penche sur l'étude de l'axiologique en linguistique. En adoptant la perspective de la Sémantique des Possibles Argumentatifs (SPA) sur les modalités, nous présentons l'axiologique comme ayant un statut à la fois linguistique et discursif et nous l'abordons en relation avec le concept de cinétisme sémantique. Nous montrons que l'axiologique, entendu comme « rupture de l'indifférence », renferme cinq zones modales qui se caractérisent par une polarité positive ou négative. Dans la perspective de la SPA, la théorie de l'axiologique est présentée à travers l'étude : 1) des valeurs axiologiques au sein de la théorie des modalités ; 2) de l'inscription du potentiel axiologique dans la signification (aux niveaux du noyau, des stéréotypes ou des possibles argumentatifs) ; 3) des échelles d'évaluation du taux d'axiologisation ; 4) des mécanismes d'axiologisation et du cinétisme de la signification. Appliqué à l'analyse du discours du quotidien Le Monde, le phénomène d'axiologisation discursive est décrit comme le processus de déconstruction-reconstruction du potentiel axiologique par des mécanismes discursifs mobilisés lors de la réalisation de l'entité linguistique choisie, à savoir harmonisation européenne des formations, dans le discours. Les résultats de l'analyse menée nous ont permis de constater que la re(dé)construction des valeurs axiologiques inscrites dans la signification dépendait : a) des différentes localisations du processus d'harmonisation des formations : en Union Européenne, en France ou en Allemagne ; et b) de la zone axiologique activée et/ou insérée dans et par le discours.

Fichier(s) associé(s) au document :