Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Rôle de Propionibacterium acnes dans la différenciation et l immunité innée kératinocytaire

Par : Jarrousse Véronique

Document archivé le : 27/02/2008

L acné est une maladie chronique du follicule pilo-sébacé sous dépendance hormonale qui se déroule en trois phase: la stimulation de la production de la glande sébacée qui induit une hyperséborrhée débutant en général à la puberté, puis la formation du micro-comédon qui est considéré comme la lésion élémentaire de l acné et qui se ferait à partir d anomalies de la prolifération, de l adhésion et de la différenciation des kératinocytes et, enfin la formation des lésions inflammatoires dans laquelle Propionibacterium acnes (P.acnes) et l immunité innée semblent jouer un rôle fondamental. Les Lymphomes Cutanés T Epidermotropes (LCTE) : Mycosis Fongoïde (MF) et Syndrome de Sézary (SS) sont caractérisés par la présence d un infiltrat important de lymphocytes T CD4+ matures (composé de lymphocytes T réactionnels et tumoraux). L étiologie des LCTE demeure inconnue toutefois l implication d un agent infectieux (EBV, HTLV-1) est fortement suspectée. Notre objectif était d étudier le rôle de P.acnes dans l immunité innée et la différenciation kératinocytaire. Afin d analyser les effets de P.acnes sur la différenciation kératinocytaire et l immunité innée, nous avons mis au point un modèle cutané d acné en incubant les extraits de P.acnes (FM : fractions membranaires, SA : surnageant A et SB : surnageant B), soit avec des kératinocytes normaux humains en monocouches, soit avec des explants cutanés. En utilisant ce modèle nous avons étudié l expression des intégrines 1, 3, 6, V 6 et de la filaggrine. Nos résultats suggèrent que P.acnes joue un rôle important dans les anomalies de la différenciation kératinocytaire puisque cette bactérie induit des modifications de l expression des intégrines et de l expression de la filaggrine. Nous avons également montré que l immunité innée kératinocytaire était activée par P.acnes : en effet, l expression du Toll-like Récepteur 2 (TLR2, récepteurs de l immunité innée) par les kératinocytes est stimulée par l extrait FM en particulier. Le zinc est utilisé par les dermatologues pour le traitement de l acné de type inflammatoire minime à modérée. La pluralité du mode d action anti-inflammatoire du zinc n est que partiellement connue. Nos résultats montrent que le zinc inhibe l expression de TLR2 lorsque celle-ci est induite par l extrait FM de P.acnes. Cette inhibition n est pas liée à une modification de l expression de NF- B ou de l interleukine-8. Ainsi, P.acnes semble jouer un rôle clé dans la physiopathologie de l acné en agissant sur les kératinocytes dès l étape du microcomédon jusqu'à la réaction inflammatoire. En parallèle, nous avons étudié les modulations de l immunité innée dans une pathologie cutanée inflammatoire ou un agent infectieux est suspecté : les LCTE. Nous avons montré que les profils d expression des TLRs 2, 4 et 9 au sein des MF étaient différents de ceux observés au cours du SS : en effet la totalité des MF étudiés exprime ces trois TLRs dont un tiers très fortement tandis qu un tiers des SS étudiés n exprime pas du tout TLRs 2,4 et 9. En conclusion, nous démontrons que l expression des TLRs 2, 4 et 9 est augmentée dans l épiderme de patients MF. Cette activation par un agent infectieux pourrait jouer un rôle dans l induction et le maintien de l infiltrat de lymphocytes T dans les lésions cutanées de mycosis fungoïde et du syndrome de Sézary.


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf