Contribution des cellules NKKIR+ au contrôle de l’infection à cytomégalovirus : implication en greffes allogéniques

Par : Djaoud, Zakia

Document archivé le : 24/07/2014

L'alloréactivité des cellules NK joue un rôle clé dans l'immunité antivirale et antitumorale après une allogreffe de CSH. La réactivation du CMV après la greffe induit une expansion clonale des cellules NK NKG2C+ KIR+. Ce phénomène est également observé chez les individus sains, CMV+. Cependant, la contribution des récepteurs KIR au contrôle cellulaire NK de l'infection à CMV n'a pas encore été explorée. Dans ce travail, nous avons observé une expression préférentielle des KIR2DL sur les cellules NK NKG2C+ amplifiées chez les individus CMV+. Dans un modèle in vitro d'infection d'iDC allogéniques, nous avons montré que les récepteurs KIR2D sont requis pour un meilleur contrôle de l'infection à CMV par les cellules NK. Nos résultats indiquent une contribution fonctionnelle des récepteurs KIR2DL1 et KIR2DL3 au contrôle des iDC C2C2 infectées par le CMV et suggèrent un échappement de celui-ci à la reconnaissance par les cellules NK KIR2DL3+, dans un environnement HLA-C1. Dans un modèle d'amplification des cellules NK in vitro, après stimulation avec des B-EBV exprimant la phophoprotéine pp65, nous avons montré que cette dernière inhibe la prolifération des cellules NK KIR2DL3+. Le rôle des cellules NK dans le contrôle de l'infection à CMV dans la transplantation rénale a aussi été exploré dans un modèle de HAEC infectées par le virus, suggérant un rôle privilégié des cellules NK NKG2C+. Dans ce travail de thèse, nous avons également revisité les spécificités des récepteurs KIR2D, montré que le KIR2DS2 peut reconnaître les molécules HLA-C du groupe C1 et déterminé l'impact fonctionnel des KIR2D sur l'alloréactivité des cellules NK et la formation du répertoire cellulaire NK KIR2D. Ces données contribuent à mieux identifier les populations NK impliquées dans le contrôle de l'infection à CMV qui dépend fortement de la nature de la cible cellulaire infectée par le virus, soulevant l'importance du contexte de la greffe allogénique. 13NANT12-VS

Fichier(s) associé(s) au document :