Connaissances des voyageurs et facteurs de non observance vis-à-vis des moyens de prévention non médicamenteux des pathologies tropicales

Par : Higel, Isabelle

Document archivé le : 20/05/2014

Le taux de voyageurs malades varie de 15 à 70% selon les études. L'observance des moyens de prévention non médicamenteux est insuffisante. La présente enquête s'est appliquée à recueillir les connaissances des voyageurs sur ces moyens de prévention et les facteurs de non observance. Elle a été réalisée auprès de voyageurs atterrissant à l'aéroport de Nantes au retour des tropiques, à partir de 17 entretiens semi-directifs. Leur analyse thématique rend compte d'une bonne connaissance à propos des mesures alimentaires et antivectorielles. Les mesures plus générales et les risques encourus en cas d'inobservance sont en revanche peu connus. Cette méconnaissance des risques est un facteur majeur d'inobservance. Pourtant, la demande d'information complémentaire est faible. Les voyageurs, dans le déni d'une vulnérabilité potentielle, ne souhaitent pas atténuer les plaisirs du voyage. Le rôle du médecin est donc d'approfondir avec les patients leurs connaissances et croyances, afin de leur faire percevoir les pathologies encourues. L'information sur les signes devant amener à consulter en urgence, pendant ou au retour du voyage, permettrait d'introduire ces différents risques. 13NANT165M


Fichier(s) associé(s) au document :
higelMED13.pdf