Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Plaidoyer pour une couverture musculaire des pertes de substance du talon à propos de 17 cas

Par : Martin Gaëlle

Document archivé le : 08/01/2010

La série est composée de 17 cas de lambeaux libres musculaires, 10 dentelés, 6 grands dorsaux, et 1 droit de l'abdomen. Les étiologies de 12 cas sont représentées par la traumatologie du pied et en particulier du talon, source de pertes de substances avec expositions osseuses. Cependant, le purpura fulminans (2 cas), les plaies chroniques (1 cas) et les malformations vasculaires (angiome) (1cas) sont aussi pourvoyeurs de pertes de substance au niveau du talon. Ce groupe a été revu à 4,5 ans de recul en moyenne par rapport au geste chirurgical. L'évaluation rétrospective a porté sur les complications vasculaires précoces, la cicatrisation, les activités après la reconstruction, le chaussage, les séquelles esthétiques au site donneur et au niveau de la reconstruction, et la marche. Le savonnage des lambeaux musculaires par rapport aux plans profonds n a été objectivé que dans 1 cas sur 17. Au total, tous les patients ont souligné leur satisfaction d'avoir conservé leur pied. La reconstruction des pertes de substance plantaires des pieds et en particulier du talon doit apporter un tissu de qualité, suffisamment épais et adhérent aux plans osseux sous-jacents pour reproduire au mieux la plante. Les lambeaux libres musculaires nous apparaissent comme étant une solution qui réunit ces différents critères. - b2009NANT144M


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf