Étude du système bêta-adrénergique dans deux modèles d'insuffisance cardiaque : la cardiomyopathie du choc septique et l'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection préservée

Par : Roul, David

Document archivé le : 15/01/2015

Trois sous-types de récepteurs β-adrénergiques (β-AR) ont été identifiés au niveau cardiovasculaire, β1-, β2- et β3-AR. Des altérations β-AR sont impliquées dans de nombreuses pathologies cardiovasculaires. De plus, les β­AR sont actuellement identifiés comme des cibles thérapeutiques efficaces dans plusieurs pathologies comme l'insuffisance cardiaque (IC). Le choc septique est considéré comme une IC aiguë. Bien que sa thérapeutique implique l'utilisation d'agonistes β-AR, la noradrénaline et la dobutamine, une controverse existe quant à leur utilisation car peu de données sont rapportées sur le remodelage β-AR cardiovasculaire dans cette pathologie. Le premier objectif de cette thèse a donc été d'évaluer le remodelage β-AR cardiovasculaire chez le rat en choc endotoxémique. Nous avons mis en évidence dans ce modèle une augmentation de la vasorelaxation β2-AR et de la réponse β1-AR cardiaque. L'IC à fraction d'éjection préservée (ICFEp) est la forme majoritaire d'IC. Cette pathologie liée au vieillissement est un problème de santé public majeur. La physiopathologie complexe associée à un manque de modèle animal pertinent conduit à l'absence de traitement spécifique pour l'ICFEp. L'équipe dans laquelle a été réalisé ce travail possède un modèle de rat transgénique surexprimant le β3-AR humain à la membrane des cellules endothéliales. Le second objectif de cette thèse a donc été de caractériser ce modèle à 30 semaines. Nous avons pu mettre en avant chez ces animaux un profil proche du patient ICFEp, c'est-à-dire la mise en place d'une dysfonction diastolique, sans altération de la fraction d'éjection, associée à une fibrose myocardique. Ce rat est donc un modèle pertinent pour l'étude de l'ICFEp.13NANT22-VS


Fichier(s) associé(s) au document :
roulDOC13.pdf