Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Les cellules souches mésenchymateuses pour le traitement de l'arthrose : entre ingénierie tissulaire et thérapie cellulaire

Par : Bodic, Benoît

Document archivé le : 03/10/2019

La prévalence croissante de l'arthrose, ainsi que son aspect handicapant, font de cette maladie un problème de santé publique. Sa prise en charge thérapeutique, principalement symptomatique, est insuffisante pour prévenir, stopper ou réparer les lésions induites par l'arthrose. Parmi les nouvelles approches thérapeutiques à l'étude l'utilisation des cellules souches mésenchymateuses (MSC) revêt un caractère prometteur. Suite à l'étude des propriétés des MSC deux stratégies thérapeutiques ont émergé. La première consiste à utiliser les propriétés de différenciation chondrogéniques des MSC, qui associées à une matrice dans une approche d'ingénierie tissulaire, permettent de restaurer le tissu cartilagineux. La seconde repose sur l'utilisation des MSC comme médicament de thérapie cellulaire grâce à leurs propriétés trophiques et immunomodulatrices. Ces deux approches présentent des résultats encourageant in vitro et in vivo, mais peinent à aboutir à la mise sur le marché de produits thérapeutiques. La non séparation de ces approches mise en évidence par une revue de la littérature scientifique est notamment l'un des freins au développement de ces traitements. 19NANT027P


Fichier(s) associé(s) au document :
bodicPH19.pdf