PCSK9 : régulation et implication dans le syndrome métabolique

Par : Kourimate, Sanae

Document archivé le : 14/03/2012

Proprotein convertase subtilisin/kexin type 9 (PCSK9) est une serine protéase, jouant un rôle important dans la régulation des niveaux de cholestérol circulant. Les mutations gains de fonctions de PCSK9 sont associées à une hypercholestérolémie autosomale dominante due à une élévation des concentrations en Low Density Lipoprotein associées au cholestérol (LDLc). A l'inverse, des mutations perte de fonction de PCSK9, sont associées à une diminution de ces concentrations et à une réduction de 88% du risque d'apparition de maladies coronariennes. Dans le réticulum endoplasmique, Pro-PCSK9 subit un autoclivage indispensable à sa maturation et à sa sécrétion. PCSK9 circulante se lie au domaine EGF-A du récepteur aux LDL (LDLR) et entraîne sa dégradation lysosomale. Tout comme le LDLR, PCSK9 est positivement régulé par les statines via le Sterol Responsive element Binding Protein -2 (SREBP2). Les statines sont très utilisées en clinique pour leurs effets hypocholestérolémiants, ajouter des inhibiteurs de PCSK9 pourrait améliorer leur efficacité. Le premier objectif a été de caractériser la régulation négative de PCSK9 par le récepteur nucléaire Peroxisome Proliferator Activated Receptor alpha (PPAR?) et ses agonistes synthétiques : les fibrates. Les résultats obtenus in vitro sur des lignées d’hépatocytes humains révèlent que l’activation de PPAR? réprime la transcription de PCSK9 -via une répression de son promoteur- suppriment son activation par les statines, et potentialise l’effet des statines sur l’activité du LDLR. De plus, ces résultats révélèrent que la furine et PC5/6A -deux protéines convertases qui dégradent PCSK9- sont également régulées positivement par PPAR?. Au-delà de PCSK9, cette étude a permis d’identifier une nouvelle famille d’enzyme régulée par les fibrates : les pro-protéines convertases. La deuxième partie de mes travaux de thèse a porté sur la mise au point d’un test flurorométrique de dosage de l’activité autocatalytique de PCSK9. La spécificité de notre approche a été de considérer non pas la protéine recombinante purifiée, qui semble dépourvue d’activité pour une raison inconnue, mais la forme endogène des hépatocytes. Après avoir validé ce test sur des hépatocytes primaires de souris PCSK9-/-, je l’ai appliqué à l’étude de divers mutants de PCSK9. Enfin, suite aux travaux du laboratoire sur la régulation de PCSK9 par l'insuline, j’ai également caractérisé l’expression de PCSK9 dans divers modèles animaux de diabète et d’insulinorésistance. PCSK9 est une cible thérapeutique sérieuse pour diminuer le LDL-c. D'après ces résultats, l’inhibition transcriptionnelle de PCSK9 par les fibrates semble être très prometteuse. Cependant, en clinique les fibrates sont préférentiellement utilisés pour leurs propriétés hypotriglycéridémiantes, puisque leurs effets sur le cholestérol restent limités. Existerait-il in vivo un mécanisme inhibiteur de cette voie? L'identifier serait une des perspectives qu'ouvre cette thèse. - 2008NANT43VS

Fichier(s) associé(s) au document :