Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Etude de faisabilité du radiomarquage et du préciblage de liposomes pour la radioimmunothérapie ; Ressource électronique / Marie Mougin Degraef ; sous la direction de Alain Faivre Chauvet

Par : Mougin Degraef , Marie -- 1973

Document archivé le : 10/03/2010

L'objectif de ce travail est d évaluer l efficacité de liposomes radiomarqués dans l immunociblage des tumeurs. L efficacité de la radioimmunothérapie est en partie limitée par la faible activité que peuvent délivrer les anticorps aux cellules tumorales. Pour résoudre ce problème, nous avons essayé d'encapsuler de la radioactivité dans des liposomes préformés puis de les cibler vers des tumeurs à l aide d anticorps bispécifiques capables de reconnaître à la fois un antigène tumoral et un haptène couplé à la paroi des liposomes. Deux approches ont été testées: le marquage en surface avec de l'indium-111 après couplage à un agent chélatant (DTPA) et le marquage de la phase interne des liposomes à l'aide de composés radio-iodés. Le radiomarquage de la phase aqueuse des liposomes par l intermédiaire d esters activés marqués à l iode confirme que l on peut obtenir des activités spécifiques nettement supérieures à celles décrites dans la littérature. L'originalité de ce travail est le couplage de ces esters à des fonctions amines pré-encapsulées, limitant ainsi la fuite de la radioactivité hors des liposomes. Une étude réalisée chez l'animal a permis d'optimiser la formulation des liposomes, de confirmer la stabilité des radiomarquages et de démontrer la faisabilité d'un ciblage tumoral spécifique chez la souris. Les résultats sont prometteurs et l optimisation du préciblage in vivo des liposomes radiomarqués devrait permettre leur utilisation thérapeutique.


Fichier(s) associé(s) au document :
DOCmougin.pdf