Etude des facteurs de risque d'échec d'extraction instrumentale par la ventouse obstétricale

Par : Barré Maxime

Document archivé le : 10/02/2009

L'extraction instrumentale séquentielle ventouse puis forceps augmente la morbidité materno-f?tale. Connaître les étiologies des échecs d'extraction par ventouse obstétricale permettrait de choisir au mieux son instrument d'extraction pour diminuer cette morbidité. Une étude rétrospective a été menée entre janvier 2001 et juillet 2007 dans une maternité de niveau III sur 149 patientes ayant accouché par forceps après un échec de ventouse. Elles ont été appariées à 149 autres patientes ayant accouché à l'aide d une ventouse seule. Les critères d échec de ventouse retenus, en regard des données de la littérature, sont une suspicion de macrosomie surtout si elle est associée à un diabète gestationnel et à un périmètre céphalique supérieur à 340 mm, une présentation située au-dessus du détroit moyen surtout après une stagnation dans la descente, une variété de présentation postérieure surtout si elle est mal fléchie ou asynclite ou présentant une bosse séro-sanguine. Tous ces critères sont majorés par la primiparité. En cas d'échec d'extraction par ventouse, la poursuite de la voie basse à l'aide d un forceps peut être autorisée si la descente de la présentation lors de l'application de la ventouse est significative et s'il n'existe pas de macrosomie f?tale ou d'anomalie évidente du bassin. Dans les autres cas, la césarienne doit être préférée pour éviter le double échec et l'augmentation de la morbidité maternelle et f?tale.


Fichier(s) associé(s) au document :
pdfNatif.pdf