L'évaluation de l'efficacité du dépistage systématique du cancer du sein dans la littérature internationale : exemple d'étude en Loire-Atlantique basée sur des critères d'évaluation précoces

Par : Vanier, Antoine

Document archivé le : 24/06/2013

Le dépistage de masse du cancer du sein est une mesure de santé publique maintenant implantée dans de nombreux pays industrialisés, le plus souvent sous forme organisée (institutionnelle), parfois sous la forme d'un dépistage à titre individuel. Il est nécessaire d'évaluer les programmes de dépistage de masse du cancer du sein mis en place. En France, la gestion effective du programme est assurée par des structures opérant au niveau départemental (en Loire-Atlantique ou le programme a débuté en 1996 : par Cap Santé Plus 44). Dans ce cadre, le registre des cancers de Loire-Atlantique et de Vendée a réalisé une étude (présentée dans ce manuscrit) comparant les caractéristiques au diagnostic des cancers selon le mode de découverte (avec isolement du dépistage individuel), et l'évolution de l'incidence des cancers du sein au regard de l'instauration du programme de dépistage organisé en Loire-Atlantique. Cette étude fournit des données de veille sanitaire sur l'évolution des caractéristiques au diagnostic des cancers en fonction de l'instauration du dépistage organisé. Toutefois, cette étude fait partie d'un contexte scientifique plus général qui est celui de l'évaluation de l'efficacité du dépistage de masse du cancer du sein. À l'internationale, que ce soit l'évaluation des bénéfices (réduction de la mortalité par cancer du sein), ou des risques (quantification du surdiagnostic engendré par le dépistage de masse), l'estimation de l'efficacité du dépistage du cancer du sein en population est l'objet d'un débat méthodologique important et les résultats divergent fortement. Aussi, nous nous attacherons à établir un état de l'art actuel des principaux résultats publiés, en focalisant notre propos sur l'exposition des points méthodologiques sources de débat. 12NANT172M


Fichier(s) associé(s) au document :
VanierMED12.pdf