Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Curiethérapie endobronchique à haut débit de dose à visée curative ; Texte imprimé : résultats d une étude rétrospective multicentrique de 199 patients / Maud Aumont Le Guilcher ; sous la direction de Marc André Mahé

Par : Aumont Le Guilcher , Maud -- 1976

Document archivé le : 10/03/2010

La curiethérapie endobronchique (CEB) à haut débit de dose est une option thérapeutique curative pour les tumeurs à développement uniquement endobronchique. Nous rapportons ici les résultats d' une étude rétrospective multicentrique de 199 patients traités par CEB pour des petites tumeurs bronchiques et présentant une contre-indication à une exérèse chirurgicale. Les lésions traitées étaient les suivantes selon la classification TNM : 53 Tis, 133 T1N0, 9 T2N0, 1 T4N0 et 4 non stadées. Les tumeurs étaient dans 97% des cas des carcinomes épidermoïdes et étaient localisées au niveau d' une bronche lobaire ou segmentaire dans 90% des cas. La population, dont l' âge moyen était de 64,9 ans, comportait 196 hommes et 3 femmes. Le protocole thérapeutique le plus fréquent était 30 Gy 6 fractions hebdomadaires avec un point de prescription à 10 mm de l' axe du cathéter. Le suivi moyen était de 30,5 mois. Le taux de réponse locale macroscopique à 3 mois était de 96,1% et microscopique de 94%. La survie globale était de 58% à 2 ans et de 31% à 5 ans avec une médiane de survie de 30,5 mois. La survie spécifique et la survie sans récidive étaient respectivement de 68% et de 63% à 5 ans. La tolérance était très satisfaisante avec 7% d' hémoptysies (dont 5% fatales), 22% de bronchites radiques (dont 61% de grade I II) et 3,5% de nécroses bronchiques. En analyse multivariée, seule la localisation anatomique de la tumeur avait une influence statistique sur les trois types de survies avec un meilleur pronostic des localisations lobaires et segmentaires. Cette étude a confirmé que la CEB est une alternative thérapeutique de choix pour les patients porteurs de petites tumeurs endobronchiques et jugés inopérables. Les tolérances immédiate et tardive de ce traitement restent très satisfaisantes.. 2005NANT105M


Fichier(s) associé(s) au document :
SPEaumont.pdf