Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Rôle et expression de l’Interleukine- 34 dans la Polyarthrite Rhumatoïde : interaction avec les molécules de la famille du TGF-b

Par : Chemel Mary, Marguerite

Document archivé le : 23/06/2016

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune caractérisée par une inflammation synoviale pouvant conduire à des destructions ostéo articulaires irréversibles. Les synoviocytes jouent un rôle central dans cette cascade de signaux inflammatoires. ombre de cytokines telles que: le Tumor Necrosis Factor -a (TNF-a), l' Interleukine 1 -b( Il-1-b) ou l'Interleukine 6 (IL-6), ont montré leur efficacité en tant que cibles thérapeutiques. Cependant certains patients sont toujours considérés comme de mauvais répondeurs, ce qui motive la recherche de nouvelles cibles thérapeutiques. L'interleukine-34 (IL-34) est une nouvelle cytokine impliquée dans la différenciation des macrophages et l'ostéoclastogenèse. Dans la première partie de ce travail, nous avons décrit que l'IL-34 était exprimée dans la synovite rhumatoïde et dans les liquides synoviaux de patients et ce de façon corrélée à l'inflammation synoviale. Dans la seconde partie de ce travail nous nous sommes intéressés aux interactions possibles entre cette nouvelle cytokine et les membres de la famille du Transforming Growth Factor-b (TGF-b) avec une description de l'expression l'IL-34, du TGF-b1 et de la Bone Morphogenic Protein ( BMP-2) au sein des liquides synoviaux de patients et un effet de répression de l'expression d'IL-34 sur les synoviocytes et les cellules souches mésenchymateuses par BMP-2 et TGF-b .Ce travail identifie donc l'IL-34 comme une nouvelle cytokine impliquée dans l'inflammation synoviale dans la PR avec deux inhibiteurs potentiels: TGF-b1 et BMP-2. 16NANT01-VS


Fichier(s) associé(s) au document :
chemel-maryDOC16.pdf