Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Étude de la prévalence du port de compression veineuse durant la grossesse : évaluation du suivi des recommandations de la Haute Autorité de Santé sur un échantillon de 200 femmes au CHU de Nantes

Par : Sellal, Claire

Document archivé le : 12/07/2018

Objectif : En décembre 2010 la Haute Autorité de Santé a préconisé le port de dispositifs permettant une compression veineuse pour toutes les femmes durant la grossesse et les six premières semaines du post-partum. Ce délai passe à six mois dans le post-partum en cas de césarienne. Nous nous sommes ainsi intéressés à savoir, de manière objective, si les recommandations de 2010 de la HAS étaient réellement suivies. Méthode : Nous avons réalisé une enquête par l'intermédiaire d'un questionnaire. Celui-ci était distribué le deuxième jour du post-partum, aux femmes du service de suites de couches du CHU de Nantes. La distribution s'est déroulée entre le 4 mai 2017 et le 16 juin 2017. Nous avons pu exploiter 200 questionnaires.Les tests utilisés pour la comparaison des pourcentages sont le test du χ2 et le test de Fisher en fonction des effectifs. Résultats : Parmi les femmes interrogées, 83,5% ont reçu une information sur la compression veineuse durant leur grossesse, 70,5% ont bénéficié d'une prescription, mais seulement 59% ont porté leur dispositif de compression veineuse. Nous notons que 16,3% ne ressentent aucune contrainte en les portant, et uniquement 7,9% des patientes n'ont aucune difficulté pour les enfiler. Conclusion : Nous remarquons qu'il faut augmenter le taux de prescription des dispositifs de compression, et il semble important de renforcer l'information. Celle-ci doit être répétée afin d'améliorer l'observance des patientes au port de leurs dispositifs médicaux de compression. 18 NANT 23-SF


Fichier(s) associé(s) au document :
sellalSF18.pdf