Université de Nantes
Archive du Service Commun de la Documentation

Rôle des monocytes / macrophages dans les processus d'ossification physiopathologique

Par : Guihard, Pierre

Document archivé le : 24/04/2013

Le remodelage osseux, permis par les ostéoclastes et les ostéoblastes, est régulé par des facteurs ostéoactifs tels que des membres des familles du TNF, des BMPs ou des Wnt. Récemment, le rôle de la lignée monocytes / macrophages dans le contrôle de ce remodelage osseux a été mis en évidence. Cependant, le ou les facteurs de couplage entre macrophages et ostéoblastes n'ont à ce jour pas été décrits. Dans un premier temps, nous avons identifié l'OSM, une cytokine appartenant à la famille de l'IL-6, comme étant un facteur de couplage majeur produit par les monocytes / macrophages humains circulants activés par le LPS et selon une voie COX2 / PGE2 dépendante. L'OSM stimule alors l'expression de marqueurs ostéoblastiques dans des cellules souches mésenchymateuses (via STAT3), ainsi que leur différenciation en ostéoblastes et la minéralisation de la MEC. Le rôle présumé de l'OSM dans la (re)formation osseuse a ensuite été confirmé par des modèles de défauts osseux non critiques chez la souris déficiente en OSM. Nous avons observé une surexpression de l'OSM chez les animaux sauvages après création du défaut ainsi qu'un retard de cicatrisation pour les animaux KO. Bien que le défaut entraine un afflux de macrophages, nous n'avons pas encore pu mettre en évidence de production d'OSM par ces macrophages, cette deuxième étude nécessite donc des analyses complémentaires. A terme, ces études permettraient d'améliorer la compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans la cicatrisation osseuse et pourraient permettre le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques pour le traitement des patients souffrant de traumatismes osseux ne pouvant se consolider sans aide pharmacologique ou chirurgicale. - 2012NANT20VS


Fichier(s) associé(s) au document :
guihardDOC12.pdf